Artémis 

Déesse de la chasse, des animaux, et des jeunes filles vierges. Elle est aussi la protectrice des Amazones. Fille de Zeus et de Léto, elle est la sœur jumelle d’Apollon.

Artémis

Sa naissance est précédée de la traque de Léto par Héra, femme de Zeus. Contrainte à fuir Léto se réfugie sur l’ile d’Orthygie, où elle infante dans d’infinies souffrance. Naissant la première Artémis aidera sa mère à mettre au monde Apollon, un jour après elle. Ce rôle la poursuivra puisqu’elle présidera aux accouchements de la même manière qu’Ilithye.

Ses attributs sont l’arc d’or, les flèches, le carquois, et le croissant de lune délicatement posé sur son front. L’accompagnent souvent une chèvre, ou encore une biche, un chien. Il arrive que le taureau ou la tortue soient également représentés en sa compagnie.

Altière et fière, scindée dans un vêtement court, elle est de forte stature, et promène sa longue chevelure blonde dans les champs, aux abords des bois, des clairières, où elle poursuit le gibier et régnant en maîtresse absolue sur le monde sauvage.

Elle opère entre mortels, dieux, bêtes, et fait figure d’initiatrice pour les jeunes hommes et animaux, à qui elle apprend à se battre pour survivre. Elle est souvent entourée de meutes d’animaux indomptés, qu’elle dirige et qui lui obéissent au doigt et à l’œil. C’est elle qui guide les nymphes et les mortelles à travers la forêt. Elle erre la nuit, éclairée par la lune, et poursuit son œuvre à l’abri de tous dans les montagnes où elle a choisi de vivre.

Ses fonctions et son symbolisme sont contrastés puisqu’elle est à la fois une chasseresse et une défenderesse, à l’image de la biche toujours à ses côtés.

Elle précède très souvent son frère, l’assistant lorsqu’il tue le python, combattant à ses côtés à Troie, assassinant les Niobides, se vengeant de Coronys et Tythos. Tandis qu’elle se charge de maitriser les femmes, il tient en joue les hommes et tous deux avancent dans un esprit guerrier qui leur ressemble. Ses flèches sont précises et foudroyantes.

Peu encline à l’amour, elle a peur des sentiments, fortement marqué par les souffrances de sa mère et souhaitant rester libre par-dessus tout. Elle demande à Zeus de lui accorder la virginité éternelle et repousse ardemment les insistances des hommes et des Dieux. Otos et Orion en font les frais, tandis qu’elle métamorphose Actéon en cerf avant de le faire dévorer par sa garde personnelle, pour l’avoir aperçue nue dans la rivière.

Elle veille à la virginité de celles qui l’accompagnent, les menacent si elles montrent quelques signes de faiblesse, et tend à les tenir en dehors des considérations sexuelles. Elle change ainsi Callisto, sa suivante, en ourse pour avoir porté l’enfant de Zeus. La pureté est, pour elle, une nécessité absolue à la survie.

De nombreux sanctuaires et temps lui sont dédiés. Elle est belle à force de chasteté et de vaillance, capable de soigner ou de rendre malade comme son frère, n’hésitant pas à répandre la peste.

Redoutable et redoutée elle règne en protectrice, mais aussi en dominatrice absolue.

Copyright Dictionnaire mythologie © Toute reproduction même partielle est strictement interdite
Inventeurs - Explorateurs - Horoscope