Définition #B

Bacchantes Mythologie romaine

Bacchants et Bacchantes célébraient allègrement le culte du dieu Bacchus. Principalement féminine, la troupe des bacchantes se constituait à l'origine des nymphes nourrices de Bacchus. Elles dansaient et virevoltaient à demi vêtues en poussant des cris discordants, la tête couronnée de lierre, le cœur en fête des triomphes de Bacchus sur les Géants. Mais plus tard elles devinrent cruelles, tuèrent Penthée et Orphée pour des motifs non suffisants et Bacchus, pour les punir les métamorphosa en arbres. Elles donnèrent lieu à des fêtes religieuses, les Bacchanales, qui devinrent rapidement le prétexte à des orgies sexuelles extravagantes en l'honneur de Bacchus.

Bacchus Mythologie romaine

Fils de Jupiter, issu de la représentation grecque du dieu Dionysos, Bacchus chez les Romains était également la divinité du vin. On le représentait à la tête d'une bande de gais lurons composée des Bacchantes, des Ménades, de Pan, de Priape, des Satyres, des Silènes, des Thyades, etc. Son culte fut celui d'un dieu national et on l'honorait à titre de divinité champêtre et populaire.

Bellone Mythologie romaine

Déesse romaine de la guerre, possiblement sœur et épouse du dieu Mars. On la représentait souvent conduisant un char, brandissant une torche ou une arme de la main. Associée à la déesse grecque Enyô.

Bellerophon (Βελλεροφῶν) Mythologie grecque

Héros né à Corinthe, Bellérophon était fils de Glaucos (parfois de Poséidon selon l'auteur de la légende) et se nommait à l'origine Hipponoos. Sa mère, fille du roi de Mégare, se prénommait Eurymèdé. La légende veut également qu'il ait été le petit-fils de Sisyphe. Accidentellement, il tua son frère Déliadès et dut s'exiler à la cour de Praetos, roi de Corinthe, sous le nom de Bellérophon. Il attira encore la malchance en séduisant malgré lui l'épouse du roi et fut envoyé au roi de Lycie qui devait lui donner la mort. Au lieu de cela, il apprivoisa Pégase, sur le conseil d'Athéna, afin d'affronter et de vaincre le monstre Chimère.

Borée (Βορέας) Mythologie grecque

Fils d'Astréos et d'Eôs, Borée, représentant en fait le vent du nord, était de la race des Titans. Les illustrations le désignaient le plus souvent sous les traits d'un grincheux dont la barbe et la chevelure se couvraient de neige. Vêtu d'une tunique courte, Borée portait des ailes. On le connaissait surtout pour le rapt d'Orithye, fille du roi Érechthée d'Athènes, qui mit au monde les Boréades (Calaïs et Zétès) à la suite de cet enlèvement. Borée serait également le père de Chioné, c'est-à-dire la neige.

Copyright Dictionnaire mythologie © Toute reproduction même partielle est strictement interdite
Définition - Dictionnaire histoire - Listes